Médecine dentaire

Médecine dentaire 2019-01-01T18:51:20+02:00

Médecine dentaire – Odontologie

Le médecin-dentiste établit les diagnostics et administre des traitements préventifs et curatifs pour les maladies et affections des dents et de la bouche. Les traitements qu’il est amené à entreprendre peuvent être chirurgicaux (les extractions), médicaux (prescription de médicaments) ou conservateur (élimination des caries); c’est lui aussi qui réalise les prothèses dentaires (fabriquées par le prothésiste dentaire) pour ne  citer que quelques exemples.

Champs d’activités et spécialisations

Tout comme les autres médecins ou médecins-spécialistes, les médecins-dentistes peuvent travailler soit à titre libéral (en cabinet privé) soit comme salarié. Le dentiste peut encore se spécialiser au niveau d’études de 3e cycle (p.ex. en paradontologie, pédodontie, implantologie, orthopédie dento-maxillo-faciale, etc.)

Les aptitudes requises

  • De toute évidence une excellente dextérité manuelle est un atout, mais une habileté satisfaisante peut toujours s’acquérir lorsque la compréhension de but à atteindre est correcte. Le dentiste doit en outre faire preuve d’une bonne résistance physique tant pendant les études que pendant sa vie professionnelle. Que ce soit en station debout, assise ou mixte, la position est mauvaise pour la colonne vertébrale. Les séances de travail sont parfois longues et cela, dans une atmosphère plus ou moins tendue, face à des patients anxieux ou crispés.
  • Un bon équilibre nerveux doit se joindre à une grande concentration et à une patience infinie.
  • L’ordre est primordial pour le rangement de l’outillage, le classement des dossiers des patients etc. La propreté et la minutie sont de règle dans un domaine où règne la miniature: appareillage, petite surface de travail …
  • D’autre part il convient sans nul doute de dire que les étudiants qui désirent entamer des études en médecine dentaire doivent avoir un bon niveau d’études en sciences (biologie, chimie, … ), une faculté de pouvoir beaucoup apprendre et retenir, de l’endurance (face à une sélectivité de plus en plus grande dans toutes les universités).
  • Ici comme pour les études en médecine, l’étudiant doit s’interroger préalablement s’il est capable d’entreprendre ces études.

Exercer au Luxembourg

Comme pour la médecine générale ou la médecine spécialisée, la médecine dentaire est exercée soit à titre libéral soit à titre salarié.

Loading...